Les récompenses eGov sont attribuées par la fédération technologique Agoria. Cette année, 36 projets étaient en lice. Finalement, c'est le projet 'cloud' du gouvernement fédéral qui a remporté le premier prix.

G-Cloud est un programme d'innovations et de synergies commun aux SPF, aux institutions publiques de la sécurité sociale (IPSS) et aux institutions d'utilité publique (IUP).

Agoria salue le fait que grâce à G-Cloud, les pouvoirs publics peuvent se focaliser sur le développement d'applications ICT sans se soucier de l'infrastructure sous-jacente. Ce genre d'approche permet aussi de réduire les coûts, alors que le service au citoyen s'en trouve renforcé.

Budget en hausse

En marge des eGov-awards, le CEO d'Agoria, Marc Lambotte, a déclaré qu'après deux années d'économies, les budgets sont de nouveau revus à la hausse au niveau gouvernemental. "Le budget ICT fédéral augmentera en effet de 20 millions d'euros pour atteindre 450 millions d'euros l'année prochaine. Voilà qui va offrir des possibilités de développer davantage de projets e-gouvernementaux."

Les récompenses eGov sont attribuées par la fédération technologique Agoria. Cette année, 36 projets étaient en lice. Finalement, c'est le projet 'cloud' du gouvernement fédéral qui a remporté le premier prix.G-Cloud est un programme d'innovations et de synergies commun aux SPF, aux institutions publiques de la sécurité sociale (IPSS) et aux institutions d'utilité publique (IUP).Agoria salue le fait que grâce à G-Cloud, les pouvoirs publics peuvent se focaliser sur le développement d'applications ICT sans se soucier de l'infrastructure sous-jacente. Ce genre d'approche permet aussi de réduire les coûts, alors que le service au citoyen s'en trouve renforcé.Budget en hausseEn marge des eGov-awards, le CEO d'Agoria, Marc Lambotte, a déclaré qu'après deux années d'économies, les budgets sont de nouveau revus à la hausse au niveau gouvernemental. "Le budget ICT fédéral augmentera en effet de 20 millions d'euros pour atteindre 450 millions d'euros l'année prochaine. Voilà qui va offrir des possibilités de développer davantage de projets e-gouvernementaux."