L'appareil s'appelle Neon et tourne sur Android Marshmallow. Il n'est pas équipé d'un clavier physique, mais d'un écran tactile. Il faut dire que BlackBerry s'en était longtemps tenue aux bons vieux claviers, ce qui lui a fait perdre pas mal de parts de marché. L'écran du nouvel appareil est de type 5,2 pouces.

Le smartphone intègre un Snapdragon 617 system-on-a-chip, 3 Go de mémoire de travail et entre 16 Go et 2 To de capacité de stockage supplémentaire. Les appareils photo offrent une résolution de 8 méga-pixels (en façade) et de 13 méga-pixels (à l'arrière).

BlackBerry connaît des temps difficiles. Ses ventes d'appareils sont décevantes. Les clients ne s'intéressent plus aux claviers classiques. L'entreprise canadienne tire encore des revenus de ses licences logicielles et de ses services.

(ANP/WK)

L'appareil s'appelle Neon et tourne sur Android Marshmallow. Il n'est pas équipé d'un clavier physique, mais d'un écran tactile. Il faut dire que BlackBerry s'en était longtemps tenue aux bons vieux claviers, ce qui lui a fait perdre pas mal de parts de marché. L'écran du nouvel appareil est de type 5,2 pouces.Le smartphone intègre un Snapdragon 617 system-on-a-chip, 3 Go de mémoire de travail et entre 16 Go et 2 To de capacité de stockage supplémentaire. Les appareils photo offrent une résolution de 8 méga-pixels (en façade) et de 13 méga-pixels (à l'arrière).BlackBerry connaît des temps difficiles. Ses ventes d'appareils sont décevantes. Les clients ne s'intéressent plus aux claviers classiques. L'entreprise canadienne tire encore des revenus de ses licences logicielles et de ses services.(ANP/WK)