Le président de l'entreprise, Liu Young-way, a lors de la réunion annuelle des actionnaires donné plus d'explications sur les prévisions de Foxconn. Cette firme est le principal fabricant de produits électroniques au monde. Elle fabrique entre autres l'iPhone et les serveurs de HPE, mais elle entend aussi d'ici 2025 fournir cinq pour cent du marché mondial des voitures électriques.

L'évolution n'est toutefois actuellement pas très rapide à Shanghai, où de nombreux produits électroniques sont fabriqués, en raison d'un confinement strict. Or ce dernier semble à présent s'assouplir. Les habitants des zones à faible risque peuvent dès cette semaine reprendre le travail, ce qui fait dire chez Foxconn que la situation s'améliorera au cours de la seconde moitié de l'année.

C'est surtout pour la construction de voitures que Foxconn espère être la première à échapper à la pénurie de matériaux. 'Le fait que des voitures coûtant des dizaines de milliers de dollars ne peuvent sortir de la chaîne en raison de l'absence de petites puces de cinquante cents, est douloureusement ressenti par nos clients', y déclare-t-on. Plus tôt ce mois-ci, l'entreprise avait encore mis en garde contre le fait que l'inflation, une demande en baisse et des problèmes dans la chaîne d'approvisionnement risquaient de réduire son chiffre d'affaires.

Le président de l'entreprise, Liu Young-way, a lors de la réunion annuelle des actionnaires donné plus d'explications sur les prévisions de Foxconn. Cette firme est le principal fabricant de produits électroniques au monde. Elle fabrique entre autres l'iPhone et les serveurs de HPE, mais elle entend aussi d'ici 2025 fournir cinq pour cent du marché mondial des voitures électriques.L'évolution n'est toutefois actuellement pas très rapide à Shanghai, où de nombreux produits électroniques sont fabriqués, en raison d'un confinement strict. Or ce dernier semble à présent s'assouplir. Les habitants des zones à faible risque peuvent dès cette semaine reprendre le travail, ce qui fait dire chez Foxconn que la situation s'améliorera au cours de la seconde moitié de l'année.C'est surtout pour la construction de voitures que Foxconn espère être la première à échapper à la pénurie de matériaux. 'Le fait que des voitures coûtant des dizaines de milliers de dollars ne peuvent sortir de la chaîne en raison de l'absence de petites puces de cinquante cents, est douloureusement ressenti par nos clients', y déclare-t-on. Plus tôt ce mois-ci, l'entreprise avait encore mis en garde contre le fait que l'inflation, une demande en baisse et des problèmes dans la chaîne d'approvisionnement risquaient de réduire son chiffre d'affaires.