Foursquare existe depuis 2009 et est dirigée depuis décembre dernier par David Shim. L'entreprise est surtout connue grâce à son appli vous permettant de faire du check-in de localisation et ainsi recevoir des badges. En 2014, elle avait scindé son appli, et Swarm est alors devenue la nouvelle appli de check-in. FourSquare City Guide utilisa ces données de localisation pour recommander des restaurants notamment.

De son côté, Factual existe depuis 2009 aussi et était initialement un répertoire pour données ouvertes. L'entreprise a élargi au fil du temps son focus sur les données de localisation en vue d'améliorer les publicités. Par exemple pour contrôler une campagne de marketing ou orienter des utilisateurs vers des magasins physiques.

Aucun détail n'a été communiqué sur la fusion. A Techcrunch, Foursquare déclare cependant que l'appellation Foursquare sera conservée et que Shim restera son CEO. Gil Elbaz, fondateur et CEO de Factual, n'assumera, lui, plus cette fonction, mais siègera bien au sein du conseil d'administration de l'entreprise fusionnée. Un certain nombre de doubles emplois seront supprimés, selon un porte-parole de l'entreprise, qui s'est confié à Techcrunch, mais sans en préciser le nombre et de quelles fonctions il s'agit.

Cette fusion semble être logique, même si elle arrive assez ironiquement à un moment, où la plupart des utilisateurs ne sortent quasiment plus de chez eux. Conjointement, les deux entreprises atteignent plus de 500 millions d'appareils, 25 millions d'utilisateurs actifs ('opted-in, always on users') et 14 milliards de check-in d'utilisateurs. Tout cela génère 105 millions de points d'intérêt dans 190 pays et 50 zones.

Foursquare existe depuis 2009 et est dirigée depuis décembre dernier par David Shim. L'entreprise est surtout connue grâce à son appli vous permettant de faire du check-in de localisation et ainsi recevoir des badges. En 2014, elle avait scindé son appli, et Swarm est alors devenue la nouvelle appli de check-in. FourSquare City Guide utilisa ces données de localisation pour recommander des restaurants notamment.De son côté, Factual existe depuis 2009 aussi et était initialement un répertoire pour données ouvertes. L'entreprise a élargi au fil du temps son focus sur les données de localisation en vue d'améliorer les publicités. Par exemple pour contrôler une campagne de marketing ou orienter des utilisateurs vers des magasins physiques.Aucun détail n'a été communiqué sur la fusion. A Techcrunch, Foursquare déclare cependant que l'appellation Foursquare sera conservée et que Shim restera son CEO. Gil Elbaz, fondateur et CEO de Factual, n'assumera, lui, plus cette fonction, mais siègera bien au sein du conseil d'administration de l'entreprise fusionnée. Un certain nombre de doubles emplois seront supprimés, selon un porte-parole de l'entreprise, qui s'est confié à Techcrunch, mais sans en préciser le nombre et de quelles fonctions il s'agit.Cette fusion semble être logique, même si elle arrive assez ironiquement à un moment, où la plupart des utilisateurs ne sortent quasiment plus de chez eux. Conjointement, les deux entreprises atteignent plus de 500 millions d'appareils, 25 millions d'utilisateurs actifs ('opted-in, always on users') et 14 milliards de check-in d'utilisateurs. Tout cela génère 105 millions de points d'intérêt dans 190 pays et 50 zones.