Apple et Epic sont en conflit concernant les commissions qu'Apple réclame aux concepteurs des applications lors des achats effectués par les utilisateurs. L'an dernier, Epic a en effet décidé d'introduire son propre système de paiement au sein même de Fortnite, ce qui est contraire aux règles de l'App Store. Résultat, Apple a supprimé le jeu de sa boutique de logiciels. Epic a alors accusé Apple de comportement monopolistique et demandé à la justice de rendre un jugement.

Le verdict est tombé récemment. Le juge a estimé qu'Apple doit offrir davantage de possibilités aux concepteurs lors d'achats en dehors de l'App Store. Mais il a aussi précisé qu'Apple n'avait pas eu de comportement monopolistique illégal. Epic a fait appel de ce jugement. Entre-temps, l'entreprise a demandé que Fortnite soit réintroduit dans l'App Store, mais Apple fait la sourde oreille.

Apple et Epic sont en conflit concernant les commissions qu'Apple réclame aux concepteurs des applications lors des achats effectués par les utilisateurs. L'an dernier, Epic a en effet décidé d'introduire son propre système de paiement au sein même de Fortnite, ce qui est contraire aux règles de l'App Store. Résultat, Apple a supprimé le jeu de sa boutique de logiciels. Epic a alors accusé Apple de comportement monopolistique et demandé à la justice de rendre un jugement.Le verdict est tombé récemment. Le juge a estimé qu'Apple doit offrir davantage de possibilités aux concepteurs lors d'achats en dehors de l'App Store. Mais il a aussi précisé qu'Apple n'avait pas eu de comportement monopolistique illégal. Epic a fait appel de ce jugement. Entre-temps, l'entreprise a demandé que Fortnite soit réintroduit dans l'App Store, mais Apple fait la sourde oreille.