Durant le premier semestre de l'année, le nombre de paiements électroniques de montants inférieurs à cinq euros a crû de 30 pour cent par rapport à l'année dernière, selon Worldline. Les paiements de moins de dix euros représentent déjà quasiment le quart de l'ensemble des paiements électroniques.

Worldline attribue cette situation au fait que les tarifs de ce type de mini-paiements sont devenus nettement plus économiques pour les commerçants. Toujours plus de boulangers et de bouchers permettent ainsi à leurs clients de payer par voie électronique. (Belga)

Durant le premier semestre de l'année, le nombre de paiements électroniques de montants inférieurs à cinq euros a crû de 30 pour cent par rapport à l'année dernière, selon Worldline. Les paiements de moins de dix euros représentent déjà quasiment le quart de l'ensemble des paiements électroniques.Worldline attribue cette situation au fait que les tarifs de ce type de mini-paiements sont devenus nettement plus économiques pour les commerçants. Toujours plus de boulangers et de bouchers permettent ainsi à leurs clients de payer par voie électronique. (Belga)