Ce recul est dû entre autres à des mesures plus strictes en matière d'argent virtuel prises dans des pays comme la Chine. Ces pays considèrent les crypto-monnaies comme une menace pour leur stabilité financière et craignent qu'elles permettent des pratiques de blanchiment. L'une des principales bourses bitcoin en Chine, BTCChina Exchange, n'accepte du reste plus de nouveaux utilisateurs et arrêtera ses activités à la fin du mois. Le directeur de la grande banque JPMorgan Chase a lui-même qualifié le bitcoin de plus ample bulle de savon que celle des oignons de tulipe qui enfla en 1634 aux Pays-Bas pour finir par éclater trois ans plus tard.

Le cours du bitcoin est cependant encore nettement supérieur à ce qu'il était, il y a un an. Le 14 septembre 2016, 1 bitcoin valait un peu plus de 600 dollars. C'est aux environs de la Nouvelle Année que la monnaie virtuelle dépassa pour la première fois le seuil des 1.000 dollars.