Ce milliard de dollars sera injecté dans Argo AI sur une période de cinq anes. Argo AI existe depuis cette année et a été fondée par des ex-collaborateurs de Google et Uber. La jeune entreprise entend engager en 2017 pas moins de deux cents personnes, afin de développer la technologie en collaboration avec du personnel technique de Ford.

Chez Ford même, on déclare envisager la sortie d'une voiture autonome d'ici 2021. Le constructeur aspire à ce qu'on appelle la norme SAE Level 4, prévoyant une forte automatisation des fonctions de conduite. Cela signifie que dans la plupart des situations, la voiture pourra rouler de manière autonome sans intervention humaine.

Cet investissement représente également une bonne nouvelle pour les autres constructeurs car Ford annonce dans la foulée que la technologie qu'elle entend développer avec Argo AI, sera aussi accessible sous licence aux autres marques automobiles. Il nous faut cependant apporter ici la nuance, selon laquelle quasiment tous les acteurs en vue dans les domaines de l'automobile et de l'IT préparent aujourd'hui ce genre de système.