Le projet, qui débutera fin de cette année à Pékin, pourra s'étendre à d'autres villes. L'été dernier, le constructeur allemand Daimler (Mercedes) avait aussi reçu l'autorisation d'effectuer des tests similaires en Chine.

L'objectif de Ford et de Baidu est de disposer au bout de ces deux années d'une voiture autonome de 'niveau 4'. Cela signifie que la voiture est capable de rouler de manière entièrement autonome, mais pas dans toutes les conditions. Pensons ici aux embouteillages, au fait de s'intercaler dans la circulation sur autoroute ou à la circulation dans de piètres conditions météo.