On ne sait pas encore où Fitbit déplacera sa production. L'entreprise a annoncé vouloir donner plus de détails à ce propos, lorsqu'elle révélera ses chiffres du troisième trimestre. "En 2018, suite à la menace persistante d'une hausse des tarifs, nous avons examiné des alternatives possibles à la Chine. Nous avons à présent décidé d'apporter des changements à notre canal de livraisons et à nos activités de production, et cela ne va pas s'arrêter là", affirme le directeur financier de Fitbit, Ron Kisling, dans un communiqué.

D'autres entreprises américaines retirent également leur production de Chine en raison des taxes à l'importation imposées par le président Donald Trump. Tel est le cas par exemple du fabricant de caméras d'action GoPro. Selon les spécialistes, des groupes informatiques et technologiques, comme Dell, HP, Nintendo et Sony, envisageraient également de déménager leur production hors de Chine.