Divers sites d'actualité demandent depuis quelques années déjà, s'ils peuvent envoyer des notifications. En cas d'accord, l'utilisateur reçoit sur son PC une mention lui signalant par exemple un nouvel article. Cette fonction a vu le jour grâce à la Notifications API et est intégrée à Chrome depuis 2012 et à Firefox depuis 2013.

Or ces mentions sont trop souvent abusées. Quiconque les accepte (par mégarde ou non) sur des sites web malveillants, reçoit ensuite des notifications pour des produits mal intentionnés ou des téléchargements de maliciels (malware). Selon ZDNet, qui se base sur un développeur Mozilla, Firefox dissimulera de ce fait par défaut les notifications à partir de Firefox 72, qui sortira en janvier.

D'après le développeur, 97 pour cent des utilisateurs renoncent de toute façon à cette fenêtre émergente. A l'avenir, une mini-icône apparaîtra cependant encore dans la barre d'adresse pour signifier aux utilisateurs l'existence d'une option de notification, mais qui sera moins gênante que le modèle actuel.

L'utilisateur, qui souhaite désactiver complètement ce genre de notifications, le peut aujourd'hui déjà. Dans Firefox, il suffit, dans les paramètres, d'aller dans 'Confidentialité & Sécurité', puis de choisir les paramètres sous 'notifications'. Il est alors possible de cocher la case "nouvelles demandes d'autorisation de notifications". Dans ce menu, on peut aussi voir pour quels sites on a accepté ou bloqué les notifications.