Le cabinet d'analystes IDC a appris de sa boule de cristal que cette année, 391,1 millions de 'personal computing devices' seront vendus. Il subdivise ces appareils en quatre catégories: 'desktops & datacenter workstations', 'notebooks' et postes de travail mobiles, tablettes détachables (des ordinateurs portables, dont l'écran peut être utilisé comme tablette) et 'slate tablets' (tablettes ordinaires).

© .

Entre 2019 et 2023, IDC s'attend à un recul annuel moyen d'1,2 pour cent, à 372,2 millions d'appareils. Et c'est la tablette qui sera la plus durement touchée (-4,4 pour cent par an), suivie de l'ordinateur desktop (-2,6 pour cent par an), même si ce dernier régresse depuis des années déjà.

Les ordinateurs portables et les postes de travail mobiles resteront plus ou moins stables avec une légère progression de 0,7 pour cent. La seule catégorie qui enregistrera une hausse notable, sera celle des tablettes détachables, qui progresseront de 4,6 pour cent par an. Autrement dit, la combinaison d'un PC pouvant servir aussi de tablette fera mieux que les PC et les tablettes séparément. Cela peut aussi partiellement s'expliquer par le fait que ce sont des appareils relativement nouveaux et qui possèdent aujourd'hui la plus petite part de marché (5,7 pour cent). Contrairement aux tablettes et aux ordinateurs portables que l'on trouve à présent dans chaque living ou bureau.