Précédemment, Fiat avait déjà collaboré avec Waymo de Google au développement de voitures autonomes, mais cela n'empêche pas le groupe italo-américain d'entrer dans ce nouvel ensemble collaboratif. BMW, Intel, Mobileye et Fiat-Chrysler ont en effet signé aujourd'hui même un mémorandum d'entente prévoyant d'unir leurs forces dans la mise au point de la technologie.

La collaboration entre les trois premières entreprises avait débuté l'année dernière. Initialement, le développeur de logiciels Mobileye s'y était rallié en tant qu'entreprise indépendante, mais Intel a entre-temps racheté le partenaire israélien pour plusieurs milliards. Les fabricants de composants Continental (Allemagne) et Delphi (Etats-Unis) se sont ajoutés plus tôt cette année à la coalition.

Fin de cette année, cette dernière entend mettre en circulation quarante voitures de test autonomes. En outre, elle veut collecter les données du parc de Mobileye constitué de cent véhicules fortement automatisés.

Précédemment, Fiat avait déjà collaboré avec Waymo de Google au développement de voitures autonomes, mais cela n'empêche pas le groupe italo-américain d'entrer dans ce nouvel ensemble collaboratif. BMW, Intel, Mobileye et Fiat-Chrysler ont en effet signé aujourd'hui même un mémorandum d'entente prévoyant d'unir leurs forces dans la mise au point de la technologie.La collaboration entre les trois premières entreprises avait débuté l'année dernière. Initialement, le développeur de logiciels Mobileye s'y était rallié en tant qu'entreprise indépendante, mais Intel a entre-temps racheté le partenaire israélien pour plusieurs milliards. Les fabricants de composants Continental (Allemagne) et Delphi (Etats-Unis) se sont ajoutés plus tôt cette année à la coalition.Fin de cette année, cette dernière entend mettre en circulation quarante voitures de test autonomes. En outre, elle veut collecter les données du parc de Mobileye constitué de cent véhicules fortement automatisés.