Google est depuis longtemps déjà à la recherche de collaborations avec le secteur automobile pour expérimenter sa technologie de la voiture autonome, une technologie que l'entreprise développe depuis sept ans déjà. Chrysler est depuis pas mal de temps considéré comme un partenaire possible, du fait que le constructeur n'est pas vraiment occupé à développer ce genre de technologie, contrairement à d'autres acteurs en vue dans le domaine.

"C'est la première fois que nous allons collaborer directement avec un constructeur automobile pour réaliser nos voitures", déclare-t-on chez Google. Les véhicules ne seront utilisés que pour des tests et ne seront donc pas vendus. Grâce à cette collaboration, le nombre de véhicules utilisés par Google pour tester la technologie aura en fin de compte plus que doublé. Aujourd'hui, Google utilise septante voitures de Lexus, que l'entreprise a elle-même adaptées. Pour les tests avec les voitures de Chrysler, les équipes des deux entreprises coopéreront étroitement, apprend-on.

Les premiers véhicules de test de Chrysler sont attendus sur la route avant la fin de l'année.

Depuis 2009, les voitures autonomes de Google ont déjà parcouru 2,4 millions de kilomètres. Actuellement, des tests sont effectués à Mountain View (Californie), où se trouve le siège central d'Alphabet, mais aussi à Austin (Texas), à Kirkland (Washington) et à Phoenix (Arizona). (Belga/WK)