Le logiciel antivirus du groupe a bien fonctionné, ce qui fait que l'attaque a été rapidement découverte. "Les mesures requises ont été prises, afin de limiter les dommages pour les collaborateurs et les clients", explique Deleul. L'impact de l'attaque est encore examiné, selon elle.

Un très petit nombre de magasins ont dû fermer leurs portes, parce qu'ils n'avaient plus accès au réseau, ce qui empêchait les caisses de fonctionner. Il est question de "moins de dix magasins" sur un total de 250. Les filiales fermées seront transférées sur un autre système, afin qu'elles puissent rouvrir rapidement.

Ce vendredi matin, les problèmes ne sont pas encore tout à fait résolus. C'est ainsi que le site web des magasins n'est actuellement pas encore accessible.

Le logiciel antivirus du groupe a bien fonctionné, ce qui fait que l'attaque a été rapidement découverte. "Les mesures requises ont été prises, afin de limiter les dommages pour les collaborateurs et les clients", explique Deleul. L'impact de l'attaque est encore examiné, selon elle.Un très petit nombre de magasins ont dû fermer leurs portes, parce qu'ils n'avaient plus accès au réseau, ce qui empêchait les caisses de fonctionner. Il est question de "moins de dix magasins" sur un total de 250. Les filiales fermées seront transférées sur un autre système, afin qu'elles puissent rouvrir rapidement.Ce vendredi matin, les problèmes ne sont pas encore tout à fait résolus. C'est ainsi que le site web des magasins n'est actuellement pas encore accessible.