Certes, exploiter cette faille se révèle particulièrement complexe. En fait, l'utilisateur du logiciel de reconnaissance vocale de Visa devrait installer et utiliser cette fonction sur son PC tout en allumant les haut-parleurs et le micro. Ensuite, la victime devrait avoir téléchargé un fichier audio intégrant des commandes définies par un pirate et le jouer de manière audible, sans plus intervenir personnellement.Provisoirement, aucune rustine (patch) n'est prévue, Microsoft étudiant toujours la question. [Selon l'éditeur], il suffit pour l'instant de débrancher par exemple les haut-parleurs et le micro ou, dans le pire des cas, de redémarrer l'ordinateur.

Certes, exploiter cette faille se révèle particulièrement complexe. En fait, l'utilisateur du logiciel de reconnaissance vocale de Visa devrait installer et utiliser cette fonction sur son PC tout en allumant les haut-parleurs et le micro. Ensuite, la victime devrait avoir téléchargé un fichier audio intégrant des commandes définies par un pirate et le jouer de manière audible, sans plus intervenir personnellement.Provisoirement, aucune rustine (patch) n'est prévue, Microsoft étudiant toujours la question. [Selon l'éditeur], il suffit pour l'instant de débrancher par exemple les haut-parleurs et le micro ou, dans le pire des cas, de redémarrer l'ordinateur.