Cette faille dans Flash, qui est un logiciel surtout utilisé pour regarder des vidéos et jouer à des jeux, a été percée à jour au terme d'une cyberattaque survenue la semaine dernière à l'encontre d'une entreprise italienne controversée: Hacking Team. Celle-ci aide les services de renseignement dans le cadre de l'espionnage sur Internet. Les pirates informatiques sont parvenus à accéder à des e-mails internes, des codes, des listes de clients et toute une série d'autres données.

C'est en étudiant ces informations que les enquêteurs ont découvert cette faille dans Flash. Cette brèche dans la sécurité permet aux personnes malveillantes de bloquer un ordinateur, pour ensuite en prendre entièrement le contrôle.

D'après Symantec, le risque existe que des hackers profitent massivement de cette faille avant que les concepteurs de Flash ne parviennent à la combler.

(Belga/MI)