Facebook est en train de constituer une équipe en vue de concevoir des semi-conducteurs. Voilà ce qu'annonce le site d'infos Bloomberg sur la base de sources anonymes et d'offres d'emploi publiées par l'entreprise. On peut y lire qu'elle recherche un manager capable de prendre en charge l'activité 'SoC/ASIC, firmware & driver development'.

On ne sait pas encore très bien ce que Facebook voudrait faire avec ces puces, mais d'après les offres d'emploi publiées, il y aurait deux catégories spécifiques: développement de puces AI en vue d'accélérer l'apprentissage machine, et mise au point de puces pour le casque VR Oculus. En choisissant de créer elle-même ses puces, Facebook suivrait l'exemple d'Apple et de Google notamment. Apple a débuté il y a huit ans déjà et entend à l'avenir, d'après les rumeurs, utiliser toujours plus ses propres puces. Quant à la société-mère de Google, Alphabet, elle a développé une puce à des fins d'intelligence artificielle. En produisant leurs propres puces, les entreprises sont moins dépendantes des fondeurs en vue tels Intel et Qualcomm. (EB/ANP)