Selon le journal, ce projet en est encore à un stade très précoce. Facebook souhaiterait effectuer ce changement fin de cette année ou début de l'an prochain. Les trois applis devraient alors disposer du cryptage bout-à-bout. Seuls l'expéditeur et le destinataire pourraient lire les messages échangés.

Si ce changement est opéré, un utilisateur de Facebook devrait pouvoir envoyer un message crypté à quelqu'un qui ne possède que WhatsApp par exemple, ce qui n'est pas possible actuellement. Le directeur de Facebook, Mark Zuckerberg, désire que les utilisateurs puissent en faire plus avec son système, afin qu'ils ne soient pas tentés de se tourner vers des services de concurrents tels Apple et Google.

Cette étape constituerait un changement de cap pour Facebook, qui avait racheté WhatsApp et Instagram à leurs fondateurs, et avait promis qu'ils resteraient assez autonomes.