Facebook qualifie de franc succès le premier vol à taille réelle. L'appareil a volé pendant plus d'une heure et demie, soit trois fois plus que prévu. Lors des prochains tests, le drone solaire devrait voler plus vite, plus haut et plus longtemps encore.

Si l'Aquila entend en fin de compte être réellement opérationnel, il devra voler à une altitude supérieure à 18 kilomètres. C'est en effet à partir de cette altitude que l'appareil pourra permettre à tout un chacun habitant dans un rayon de 100 kilomètres environ de se connecter à internet. Il devra aussi pouvoir rester en l'air de manière ininterrompue trois mois durant. (ANP)