Le site web The Markup avait annoncé récemment que quelque 78 millions d'utilisateurs s'intéressaient à la pseudoscience, selon Facebook. Le site technologique indiquait qu'il avait pu lui-même, contre paiement, insérer un message ciblant ce groupe.

Médicaments factices

Les entreprises qui font de la publicité sur Facebook, peuvent choisir les groupes-cibles qu'elles veulent atteindre. Or l'existence du groupe-cible 'pseudoscience' est dans la ligne de mire, maintenant que Facebook entend mettre de l'ordre dans la diffusion d'informations trompeuses sur le coronavirus.

Sur les médias sociaux circulent des informations erronées sur le virus. Il s'agit entre autres de messages sur des médicaments factices et sur des théories non fondées à propos de l'origine du covid-19.

Le site web The Markup avait annoncé récemment que quelque 78 millions d'utilisateurs s'intéressaient à la pseudoscience, selon Facebook. Le site technologique indiquait qu'il avait pu lui-même, contre paiement, insérer un message ciblant ce groupe.Les entreprises qui font de la publicité sur Facebook, peuvent choisir les groupes-cibles qu'elles veulent atteindre. Or l'existence du groupe-cible 'pseudoscience' est dans la ligne de mire, maintenant que Facebook entend mettre de l'ordre dans la diffusion d'informations trompeuses sur le coronavirus.Sur les médias sociaux circulent des informations erronées sur le virus. Il s'agit entre autres de messages sur des médicaments factices et sur des théories non fondées à propos de l'origine du covid-19.