Sur ce site de campagne, les visiteurs étaient invités à laisser des données personnelles. Suite à des critiques acerbes de la part d'organisations de défenses des droits du citoyen, Facebook a à présent supprimé les annonces en question.

Pour sa campagne, Trump dépense des millions de dollars en publicités électorales sur les médias sociaux. Depuis 2018, la campagne de réélection a déjà coûté aux républicains la somme de plus de 30 millions d'euros (après conversion) pour l'insertion de publicités à caractère politique sur Facebook.

Organisations de nouvelles

Facebook collabore avec quelques organisations de nouvelles pour contrôler la véracité des messages postés sur la plate-forme. S'il apparaît que des messages sont faux, ils ne sont plus montrés qu'à un public restreint et sont qualifiés de trompeurs.

Trump et le directeur de Facebook, Mark Zuckerberg, se sont rencontrés deux fois l'année dernière, mais on ne sait quasiment pas de quoi ils ont parlé.

Sur ce site de campagne, les visiteurs étaient invités à laisser des données personnelles. Suite à des critiques acerbes de la part d'organisations de défenses des droits du citoyen, Facebook a à présent supprimé les annonces en question.Pour sa campagne, Trump dépense des millions de dollars en publicités électorales sur les médias sociaux. Depuis 2018, la campagne de réélection a déjà coûté aux républicains la somme de plus de 30 millions d'euros (après conversion) pour l'insertion de publicités à caractère politique sur Facebook.Facebook collabore avec quelques organisations de nouvelles pour contrôler la véracité des messages postés sur la plate-forme. S'il apparaît que des messages sont faux, ils ne sont plus montrés qu'à un public restreint et sont qualifiés de trompeurs.Trump et le directeur de Facebook, Mark Zuckerberg, se sont rencontrés deux fois l'année dernière, mais on ne sait quasiment pas de quoi ils ont parlé.