BigBox VR fera partie d'Oculus Studios après le rachat. Via son blog, l'entreprise fait savoir qu'il n'y aura aucun impact sur Population One, que le jeu continuera de tourner sur toutes les plates-formes et recevra régulièrement des mises à jour.

Support inchangé

Le développeur signale en outre qu'il continuera de supporter invariablement la plate-forme Steam + Oculus. Celle-ci comprend plusieurs casques Steam VR, dont les HTC Vive et Valve Index. Chez BigBox VR, 'bien d'autres projets sont aussi planifiés', mais l'entreprise ne souhaite pas en dire plus pour le moment.

'Nous pouvons nous appuyer sur une longue collaboration fructueuse avec Oculus', indique-t-on chez BigBox VR comme pour expliquer le rachat. 'En faisant désormais partie de cette entreprise, nous serons à même de développer des fonctions encore meilleures et d'interconnecter encore plus de personnes par le truchement de la réalité virtuelle et de jeux'.

Dans le passé déjà, Facebook a racheté assez souvent des développeurs VR, dont Oculus (2014), Beat Games (2019) et - en avril de cette année - Downpour Interactive.

BigBox VR fera partie d'Oculus Studios après le rachat. Via son blog, l'entreprise fait savoir qu'il n'y aura aucun impact sur Population One, que le jeu continuera de tourner sur toutes les plates-formes et recevra régulièrement des mises à jour.Le développeur signale en outre qu'il continuera de supporter invariablement la plate-forme Steam + Oculus. Celle-ci comprend plusieurs casques Steam VR, dont les HTC Vive et Valve Index. Chez BigBox VR, 'bien d'autres projets sont aussi planifiés', mais l'entreprise ne souhaite pas en dire plus pour le moment.'Nous pouvons nous appuyer sur une longue collaboration fructueuse avec Oculus', indique-t-on chez BigBox VR comme pour expliquer le rachat. 'En faisant désormais partie de cette entreprise, nous serons à même de développer des fonctions encore meilleures et d'interconnecter encore plus de personnes par le truchement de la réalité virtuelle et de jeux'.Dans le passé déjà, Facebook a racheté assez souvent des développeurs VR, dont Oculus (2014), Beat Games (2019) et - en avril de cette année - Downpour Interactive.