Facebook Trending avait été créée en 2014 et était disponible dans cinq pays, dont les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Trending affichait des thèmes sur lesquels les utilisateurs aimaient débattre. L'idée sous-jacente était qu'ils puissent découvrir les infos appréciées par les autres utilisateurs de Facebook.

En 2016, d'anciens collaborateurs avaient vendu la mèche en se plaignant que les gestionnaires exerçaient leur influence sur le choix des lettres de nouvelles. Des sujets conservateurs seraient escamotés. Facebook décida alors que Trending ne serait plus actualisée par des personnes, mais bien par des algorithmes. Il est cependant apparu que cela ne résolvait pas les problèmes. (ANP)