Le logiciel de reconnaissance des visages 'Deepface' de Facebook aurait, lors d'un test, atteint une précision de 97,25 pour cent. En réalisant un tel score, cette technologie se rapproche des capacités humaines, peut-on lire dans un rapport d'étude publié par Facebook.

L'actuel logiciel de reconnaissance des visages éprouve encore un peu de difficultés avec les conditions lumineuses changeantes ou avec l'angle de prise de vue des personnes.

Il s'agit actuellement encore d'un pur projet de recherche.

En Europe, Facebook a abandonné la reconnaissance automatique des visages après avoir fait l'objet de critiques de la part des autorités en matière de respect de la vie privée, mais la fonction est encore disponible aux Etats-Unis notamment. (Belga/MI)

Le logiciel de reconnaissance des visages 'Deepface' de Facebook aurait, lors d'un test, atteint une précision de 97,25 pour cent. En réalisant un tel score, cette technologie se rapproche des capacités humaines, peut-on lire dans un rapport d'étude publié par Facebook. L'actuel logiciel de reconnaissance des visages éprouve encore un peu de difficultés avec les conditions lumineuses changeantes ou avec l'angle de prise de vue des personnes. Il s'agit actuellement encore d'un pur projet de recherche. En Europe, Facebook a abandonné la reconnaissance automatique des visages après avoir fait l'objet de critiques de la part des autorités en matière de respect de la vie privée, mais la fonction est encore disponible aux Etats-Unis notamment. (Belga/MI)