Facebook a supprimé un message du premier ministre israélien, dans lequel il demandait à ses suiveurs de lui révéler les numéros de téléphone des personnes de plus de 60 ans non vaccinées contre le corona. Son intention était d'appeler ces gens et de tenter de les convaincre de se faire vacciner.

Chatbot

Facebook a également interrompu une semaine durant le chatbot de Netanyahu, un interlocuteur automatisé. Le chatbot avait envoyé le message privé susmentionné aux suiveurs pour leur demander de lui faire connaître les données personnelles des personnes de plus de 60 ans. Or le réseau social n'autorise aucun contenu dans lequel des informations médicales de personnes sont partagées ou sollicitées, selon des médias israéliens reprenant les explications de Facebook.

Facebook a supprimé un message du premier ministre israélien, dans lequel il demandait à ses suiveurs de lui révéler les numéros de téléphone des personnes de plus de 60 ans non vaccinées contre le corona. Son intention était d'appeler ces gens et de tenter de les convaincre de se faire vacciner.Facebook a également interrompu une semaine durant le chatbot de Netanyahu, un interlocuteur automatisé. Le chatbot avait envoyé le message privé susmentionné aux suiveurs pour leur demander de lui faire connaître les données personnelles des personnes de plus de 60 ans. Or le réseau social n'autorise aucun contenu dans lequel des informations médicales de personnes sont partagées ou sollicitées, selon des médias israéliens reprenant les explications de Facebook.