Nathaniel Gleicher, en charge de la politique de sécurité chez Facebook, écrit aujourd'hui sur Twitter qu'il ne sera plus non plus possible d'explorer la liste d'amis des utilisateurs de Facebook se trouvant actuellement en Afghanistan.

Le réseau social prend ces mesures par crainte pour la sécurité des utilisateurs de Facebook en Afghanistan. Quiconque bloque son profil, dissimule toutes les photos et messages. Gleicher met les Afghans en garde contre le fait que Facebook 'ne représente qu'un élément de l'identité en ligne' et les invite à prendre conscience de ce qu'ils partagent.

Facebook et Instagram avaient précédemment déjà fait savoir être en train de supprimer toute 'présence talibane'. La plate-forme WhatsApp, américaine elle aussi, est activement occupée à enquêter pour savoir si les Talibans utilisent le service de messagerie et, si oui, comment pouvoir bannir le groupe de son réseau. Pour sa part, YouTube avait annoncé mercredi vouloir exclure complètement les Talibans, afin de satisfaire aux sanctions américaines contre l'organisation islamiste radicale.

Nathaniel Gleicher, en charge de la politique de sécurité chez Facebook, écrit aujourd'hui sur Twitter qu'il ne sera plus non plus possible d'explorer la liste d'amis des utilisateurs de Facebook se trouvant actuellement en Afghanistan.Le réseau social prend ces mesures par crainte pour la sécurité des utilisateurs de Facebook en Afghanistan. Quiconque bloque son profil, dissimule toutes les photos et messages. Gleicher met les Afghans en garde contre le fait que Facebook 'ne représente qu'un élément de l'identité en ligne' et les invite à prendre conscience de ce qu'ils partagent.Facebook et Instagram avaient précédemment déjà fait savoir être en train de supprimer toute 'présence talibane'. La plate-forme WhatsApp, américaine elle aussi, est activement occupée à enquêter pour savoir si les Talibans utilisent le service de messagerie et, si oui, comment pouvoir bannir le groupe de son réseau. Pour sa part, YouTube avait annoncé mercredi vouloir exclure complètement les Talibans, afin de satisfaire aux sanctions américaines contre l'organisation islamiste radicale.