Tel ne serait même pas le cas, si les Etats-Unis décidaient d'annuler les sanctions prises contre cette organisation. Voilà ce qu'a déclaré la responsable stratégique de l'entreprise de médias sociaux. Selon Monika Bickert qui, chez Facebook, est coresponsable de la politique des contenus, les Talibans seront rejetés aussi longtemps que la loi américaine le prévoit. Mais même si la loi devait le permettre, Facebook procéderait d'abord à une analyse de l'état de l'organisation en question. Il s'agirait dans ce cas de savoir avant tout si les Talibans enfreignent les règles appliquées aux organisations qui représentent un danger.

Le ministère américain des affaires étrangères ne qualifie pas les Talibans afghans d'organisation terroriste étrangère, comme c'est le cas des Talibans pakistanais. Mais Washington les décrit comme des 'Specially Designated Global Terrorists'. Voilà pourquoi les biens américains de ceux qui se trouvent sur la liste noire, sont gelés. Les Américains ne sont pas autorisés non plus à collaborer avec eux.

Source: ANP

Tel ne serait même pas le cas, si les Etats-Unis décidaient d'annuler les sanctions prises contre cette organisation. Voilà ce qu'a déclaré la responsable stratégique de l'entreprise de médias sociaux. Selon Monika Bickert qui, chez Facebook, est coresponsable de la politique des contenus, les Talibans seront rejetés aussi longtemps que la loi américaine le prévoit. Mais même si la loi devait le permettre, Facebook procéderait d'abord à une analyse de l'état de l'organisation en question. Il s'agirait dans ce cas de savoir avant tout si les Talibans enfreignent les règles appliquées aux organisations qui représentent un danger.Le ministère américain des affaires étrangères ne qualifie pas les Talibans afghans d'organisation terroriste étrangère, comme c'est le cas des Talibans pakistanais. Mais Washington les décrit comme des 'Specially Designated Global Terrorists'. Voilà pourquoi les biens américains de ceux qui se trouvent sur la liste noire, sont gelés. Les Américains ne sont pas autorisés non plus à collaborer avec eux.Source: ANP