Jio Platforms est la division numérique de Reliance Industries, un groupe pétrolier appartenant au milliardaire indien Mukesh Ambani. Dans son portefeuille, on trouve notamment un réseau mobile qui a réussi à s'attirer 344 millions d'utilisateurs au cours des quatre années qui ont suivi son lancement. Jio développe aussi des applis de diffusion vidéo, des outils de shopping en ligne et des applis d'actualité.

En effectuant ce rachat, Facebook semble avoir recherché surtout une façon de faire davantage encore connaître WhatsApp en Inde. Ce service y possède 340 millions d'utilisateurs, et un partenariat avec le réseau télécom devrait par exemple permettre à des entreprises plus petites de faire des affaires via WhatsApp et Facebook. Il y aura une collaboration entre la plate-forme d'e-commerce JioMart et WhatsApp. "Cela signifie que tout le monde pourra commander plus vite et recevoir la livraison d'articles quotidiens auprès de négociants locaux", indique Ambani dans un message vidéo.

Pour Facebook, il s'agit là d'un gigantesque investissement en cette période économique peu sûre, mais l'Inde est l'un des marchés en croissance la plus rapide pour les services internet et les achats technologiques. Il s'agit du reste déjà du deuxième plus vaste marché pour les smartphones. De plus, quelque 600 millions d'Indiens n'ont actuellement pas encore accès à internet, ce qui fait que les géants technologiques espèrent que le marché ne fera que croître. Des entreprises telles Alibaba, Amazon, Google, Tencent et Softbank tentent d'ailleurs de trouver un point d'ancrage dans ce pays.

Jio Platforms est la division numérique de Reliance Industries, un groupe pétrolier appartenant au milliardaire indien Mukesh Ambani. Dans son portefeuille, on trouve notamment un réseau mobile qui a réussi à s'attirer 344 millions d'utilisateurs au cours des quatre années qui ont suivi son lancement. Jio développe aussi des applis de diffusion vidéo, des outils de shopping en ligne et des applis d'actualité.En effectuant ce rachat, Facebook semble avoir recherché surtout une façon de faire davantage encore connaître WhatsApp en Inde. Ce service y possède 340 millions d'utilisateurs, et un partenariat avec le réseau télécom devrait par exemple permettre à des entreprises plus petites de faire des affaires via WhatsApp et Facebook. Il y aura une collaboration entre la plate-forme d'e-commerce JioMart et WhatsApp. "Cela signifie que tout le monde pourra commander plus vite et recevoir la livraison d'articles quotidiens auprès de négociants locaux", indique Ambani dans un message vidéo.Pour Facebook, il s'agit là d'un gigantesque investissement en cette période économique peu sûre, mais l'Inde est l'un des marchés en croissance la plus rapide pour les services internet et les achats technologiques. Il s'agit du reste déjà du deuxième plus vaste marché pour les smartphones. De plus, quelque 600 millions d'Indiens n'ont actuellement pas encore accès à internet, ce qui fait que les géants technologiques espèrent que le marché ne fera que croître. Des entreprises telles Alibaba, Amazon, Google, Tencent et Softbank tentent d'ailleurs de trouver un point d'ancrage dans ce pays.