Ces annonces renvoyaient à 470 comptes et pages factices qui ont entre-temps disparu. Selon Facebook, des annonces pour un montant de quasiment 84.000 euros (après conversion) auraient été achetées. Leur contenu portait par exemple sur l'immigration ou les droits des homosexuels, mais pas sur les candidats aux élections. C'est le responsable de la sécurité qui a dévoilé cette découverte hier mercredi. L'entreprise internet collabore avec les autorités dans l'enquête sur de possibles immixtions dans les élections présidentielles américaines.

Ces annonces renvoyaient à 470 comptes et pages factices qui ont entre-temps disparu. Selon Facebook, des annonces pour un montant de quasiment 84.000 euros (après conversion) auraient été achetées. Leur contenu portait par exemple sur l'immigration ou les droits des homosexuels, mais pas sur les candidats aux élections. C'est le responsable de la sécurité qui a dévoilé cette découverte hier mercredi. L'entreprise internet collabore avec les autorités dans l'enquête sur de possibles immixtions dans les élections présidentielles américaines.