L'appli sera directement disponible ce lundi d'abord au Kenya, en Malaisie, au Sri Lanka, en Tunisie et au Venezuela. Davantage de pays suivront dans une phase ultérieure.

Avec la version allégée de Messenger, Facebook souhaite atteindre plus de personnes dans des pays où les tout nouveaux et très rapides smartphones sont plutôt rares. Précédemment déjà, l'entreprise avait sorti une version allégée de l'appli Facebook, afin de permettre à davantage de gens d'utiliser le réseau social.

(ANP/WK)

L'appli sera directement disponible ce lundi d'abord au Kenya, en Malaisie, au Sri Lanka, en Tunisie et au Venezuela. Davantage de pays suivront dans une phase ultérieure.Avec la version allégée de Messenger, Facebook souhaite atteindre plus de personnes dans des pays où les tout nouveaux et très rapides smartphones sont plutôt rares. Précédemment déjà, l'entreprise avait sorti une version allégée de l'appli Facebook, afin de permettre à davantage de gens d'utiliser le réseau social.(ANP/WK)