Nine Entertainment, une autre société australienne de médias, aurait elle aussi signé une déclaration d'intention avec Facebook. C'est du moins ce que signalent les médias du groupe, alors que la société n'a elle-même pas encore confirmé formellement l'information.

Protestation

Ces accords succèdent à l'adoption par le Parlement australien, fin février, d'une loi sur les médias obligeant les plates-formes numériques à payer les médias pour les nouvelles diffusées par celles-ci. En guise de protestation contre cette loi, Facebook avait quasiment une semaine durant empêché les utilisateurs australiens de lire ou de partager les nouvelles.

Google avait précédemment déjà conclu des accords similaires avec d'autres sociétés de médias ailleurs dans le monde.

Nine Entertainment, une autre société australienne de médias, aurait elle aussi signé une déclaration d'intention avec Facebook. C'est du moins ce que signalent les médias du groupe, alors que la société n'a elle-même pas encore confirmé formellement l'information.Ces accords succèdent à l'adoption par le Parlement australien, fin février, d'une loi sur les médias obligeant les plates-formes numériques à payer les médias pour les nouvelles diffusées par celles-ci. En guise de protestation contre cette loi, Facebook avait quasiment une semaine durant empêché les utilisateurs australiens de lire ou de partager les nouvelles.Google avait précédemment déjà conclu des accords similaires avec d'autres sociétés de médias ailleurs dans le monde.