Eyesee utilise l''eye tracking', à savoir l'analyse des mouvements oculaires en vue d'améliorer la publicité et le marketing sur les sites web. Des testeurs peuvent se connecter à la plate-forme et faire enregistrer chez eux via leur webcam quelles parties d'un site ils regardent et ce qu'ils en pensent. Les clients de la plate-forme - les magasins web donc - peuvent ensuite sur base des réactions des testeurs rendre leurs annonces plus efficientes.

L'entreprise est une scale-up qui, jusqu'à présent, a en grande partie crû en comptant sur ses propres forces. Elle compte notamment Johnson & Johnson, Twitter, Microsoft, Disney, Google, L'Oréal, Nestlé et Colgate au nombre de ses clients. Avec les trois millions d'euros qu'elle a à présent récoltés dans le cadre de cette phase de capitalisation de série A, Eyesee entend ouvrir de nouveaux bureaux et étendre ses possibilités technologiques.

Eyesee utilise l''eye tracking', à savoir l'analyse des mouvements oculaires en vue d'améliorer la publicité et le marketing sur les sites web. Des testeurs peuvent se connecter à la plate-forme et faire enregistrer chez eux via leur webcam quelles parties d'un site ils regardent et ce qu'ils en pensent. Les clients de la plate-forme - les magasins web donc - peuvent ensuite sur base des réactions des testeurs rendre leurs annonces plus efficientes. L'entreprise est une scale-up qui, jusqu'à présent, a en grande partie crû en comptant sur ses propres forces. Elle compte notamment Johnson & Johnson, Twitter, Microsoft, Disney, Google, L'Oréal, Nestlé et Colgate au nombre de ses clients. Avec les trois millions d'euros qu'elle a à présent récoltés dans le cadre de cette phase de capitalisation de série A, Eyesee entend ouvrir de nouveaux bureaux et étendre ses possibilités technologiques.