Melexis a bouclé l'année sur un quatrième trimestre record avec un chiffre d'affaires de 166,2 millions. Sur l'année, l'activité a atteint également un niveau historique pour l'entreprise, légèrement au-dessus des prévisions, se félicite le CEO Marc Biron. Cette spectaculaire croissance est due à la demande toujours plus importante de capteurs destinés à l'industrie automobile. En moyenne, Melexis en fournit 18 par voiture produite dans le monde, selon son CEO.

'Les véhicules sont non seulement plus technologiques, mais en outre, l'électrification du parc renforce encore la demande en puces', détaille M. Biron. Le secteur automobile a ainsi représenté 89% du chiffre d'affaires de la société. Pour le premier trimestre 2022, celle-ci table sur des ventes comprises entre 177 et 183 millions d'euros. La croissance attendue sur l'ensemble de l'année est de 12 à 17%. Les problèmes de livraison, qui causent une inadéquation entre l'offre et la demande, ne seront cependant pas encore résolus cette année, prévoit Melexis. L'entreprise proposera un dividende brut de 2,6 euros (+0,4 euro par rapport à 2020). La moitié a déjà été versée en octobre.

Melexis a bouclé l'année sur un quatrième trimestre record avec un chiffre d'affaires de 166,2 millions. Sur l'année, l'activité a atteint également un niveau historique pour l'entreprise, légèrement au-dessus des prévisions, se félicite le CEO Marc Biron. Cette spectaculaire croissance est due à la demande toujours plus importante de capteurs destinés à l'industrie automobile. En moyenne, Melexis en fournit 18 par voiture produite dans le monde, selon son CEO. 'Les véhicules sont non seulement plus technologiques, mais en outre, l'électrification du parc renforce encore la demande en puces', détaille M. Biron. Le secteur automobile a ainsi représenté 89% du chiffre d'affaires de la société. Pour le premier trimestre 2022, celle-ci table sur des ventes comprises entre 177 et 183 millions d'euros. La croissance attendue sur l'ensemble de l'année est de 12 à 17%. Les problèmes de livraison, qui causent une inadéquation entre l'offre et la demande, ne seront cependant pas encore résolus cette année, prévoit Melexis. L'entreprise proposera un dividende brut de 2,6 euros (+0,4 euro par rapport à 2020). La moitié a déjà été versée en octobre.