Eudora lui-même a plus de 15 ans. Le programme a été développé en 1988 déjà par Steve Donner, qui le baptisa ainsi en hommage à la gagnante du Prix Pulitzer, Eudora Welty. Le programme mail est parvenu à s'attirer de nombreux utilisateurs, surtout au siècle dernier, grâce à son interface d'avant-garde, mais malgré ses innovations, comme le filtre Bayes par défaut, le logiciel a perdu quelque peu de sa popularité ces dernières années.A l'avenir, le logiciel sera géré par la Mozilla Foundation, auquel il empruntera entre autres un nouveau moteur d'affichage. Il est probable aussi qu'une version Linux d'Eudora sorte pour la première fois, alors que le logiciel ne convenait jusqu'à présent que pour Windows et le Mac. Jusqu'à ce que cette première version 'open source' apparaisse, Qualcomm continuera à vendre Eudora à 19,95 dollars, et les versions 'adware' et 'allégée' gratuite resteront disponibles. L'entreprise a juré que tous les contrats de support existants seront honorés.

Eudora lui-même a plus de 15 ans. Le programme a été développé en 1988 déjà par Steve Donner, qui le baptisa ainsi en hommage à la gagnante du Prix Pulitzer, Eudora Welty. Le programme mail est parvenu à s'attirer de nombreux utilisateurs, surtout au siècle dernier, grâce à son interface d'avant-garde, mais malgré ses innovations, comme le filtre Bayes par défaut, le logiciel a perdu quelque peu de sa popularité ces dernières années.A l'avenir, le logiciel sera géré par la Mozilla Foundation, auquel il empruntera entre autres un nouveau moteur d'affichage. Il est probable aussi qu'une version Linux d'Eudora sorte pour la première fois, alors que le logiciel ne convenait jusqu'à présent que pour Windows et le Mac. Jusqu'à ce que cette première version 'open source' apparaisse, Qualcomm continuera à vendre Eudora à 19,95 dollars, et les versions 'adware' et 'allégée' gratuite resteront disponibles. L'entreprise a juré que tous les contrats de support existants seront honorés.