Creos, le principal gestionnaire du gaz et de l'électricité au Luxembourg, entend remplacer dans les années à venir 250.000 compteurs électriques en tout par ce qu'on appelle des compteurs intelligents ou connectés. 100.000 d'entre eux seront installés au cours des deux prochaines années par ESAS, qui déléguera dans ce but vingt collaborateurs à temps plein.

A l'entendre, ESAS a été choisie, parce qu'elle est à même de garantir un déploiement efficient des travaux en ce compris des rendez-vous en ligne avec les clients et un planning optimal d'emplacements proches lors de la prise de ce type de rendez-vous, ce qui aura pour but de réduire la durée des déplacements et le coût des installations.

Un plan est aussi prévu pour les 250.000 anciens compteurs. C'est ainsi que Creos déclare son intention de recycler le plus efficacement possible 120.000 d'entre eux, alors que les 130.000 autres seront adaptés, avant d'être réutilisés à l'étranger.