Vestberg était actif depuis 1991 au sein de l'entreprise télécom suédoise et en était le CEO depuis sept ans. Le conseil d'administration a entre-temps nommé le CFO Jan Frykhammar en tant que remplaçant temporaire, alors que Carl Mellander devient CFO intérimaire. Vestberg quitte l'entreprise sur le champ, tout en restant encore un peu à la disposition de l'entreprise.

La semaine dernière encore, Ericsson annonçait son intention d'effectuer des économies deux fois plus importantes que prévu dans un premier temps. Au deuxième trimestre, l'entreprise a vu son chiffre d'affaires régresser de onze pour cent, en partie à cause du recul des investissements dans les télécommunications et en partie en raison de la concurrence de Nokia et d'Huawei.

Vestberg était actif depuis 1991 au sein de l'entreprise télécom suédoise et en était le CEO depuis sept ans. Le conseil d'administration a entre-temps nommé le CFO Jan Frykhammar en tant que remplaçant temporaire, alors que Carl Mellander devient CFO intérimaire. Vestberg quitte l'entreprise sur le champ, tout en restant encore un peu à la disposition de l'entreprise. La semaine dernière encore, Ericsson annonçait son intention d'effectuer des économies deux fois plus importantes que prévu dans un premier temps. Au deuxième trimestre, l'entreprise a vu son chiffre d'affaires régresser de onze pour cent, en partie à cause du recul des investissements dans les télécommunications et en partie en raison de la concurrence de Nokia et d'Huawei.