L'affaire porte sur le versement de pots-de-vin à différents intermédiaires en Irak durant la période 2011-2019. Cela se serait notamment passé en combinaison avec des itinéraires de transport alternatifs à travers une zone occupée par l'IS, ce qui fait qu'Ericsson aurait financé indirectement le groupe terroriste.

Cette histoire trouve à présent une suite juridique aux Etats-Unis. Un bureau d'avocats de New York se tourne en effet vers la Justice en accusant Ericsson d'avoir entre autres trompé les investisseurs en minimisant l'utilisation de pots-de-vin par l'organisation terroriste.

Ericsson avait en 2019 versé plus d'un milliard de dollars pour trouver un arrangement dans une série d'affaires de corruption. L'entreprise se serait rendue coupable de ce genre de chose en Chine, au Vietnam et à Djibouti. Mais récemment, une enquête interne révélait que des versements inhabituels avaient aussi été effectués en Irak.

Ericsson même confirme à l'agence Reuters que certain dirigeants sont mis en accusation, sans fournir d'autres commentaires.

L'affaire porte sur le versement de pots-de-vin à différents intermédiaires en Irak durant la période 2011-2019. Cela se serait notamment passé en combinaison avec des itinéraires de transport alternatifs à travers une zone occupée par l'IS, ce qui fait qu'Ericsson aurait financé indirectement le groupe terroriste.Cette histoire trouve à présent une suite juridique aux Etats-Unis. Un bureau d'avocats de New York se tourne en effet vers la Justice en accusant Ericsson d'avoir entre autres trompé les investisseurs en minimisant l'utilisation de pots-de-vin par l'organisation terroriste.Ericsson avait en 2019 versé plus d'un milliard de dollars pour trouver un arrangement dans une série d'affaires de corruption. L'entreprise se serait rendue coupable de ce genre de chose en Chine, au Vietnam et à Djibouti. Mais récemment, une enquête interne révélait que des versements inhabituels avaient aussi été effectués en Irak.Ericsson même confirme à l'agence Reuters que certain dirigeants sont mis en accusation, sans fournir d'autres commentaires.