Dans le cadre d'une première phase d'amorçage dirigée par Twinkl Educational Publishing, Erase All Kittens a recueilli un million de dollars de capital. La jeune pousse a été créée par Dee Saigal et Leonie Van Der Linde, et se focalise sur la technologie éducative avec un jeu web dans le plus pur style Mario pour les enfants de 8 à 12 ans. Ce qui rend le jeu spécial, c'est qu'il apprend aux filles à coder.

Le premier jeu, gratuit, a été entre-temps joué par 160.000 enfants dans plus de cent pays. Avec les nouveaux investissements, la start-up souhaite lancer en juillet un deuxième jeu, payant celui-là.

Sauver des chatons

Selon l'enquête effectuée par Erase All Kittens même, la base des joueurs se compose à 55 pour cent environ de filles, dont 95 pour cent veulent en apprendre plus sur le code après avoir joué. Une fois n'est pas coutume, le nouveau jeu a été principalement développé par et pour la gent féminine, ce qui devrait aider à le rendre attrayant pour les filles. La plupart des systèmes existants utilisent des répétitions rigides pour l'apprentissage du code, selon Erase All Kittens, et répondraient mieux au mode d'apprentissage des garçons. Mais ici, il s'agit pour les joueurs d'adapter l'environnement via le code, afin de restaurer des niveaux et de sauver le plus de chatons possible.

Le nouveau jeu est notamment utilisé dans des écoles des Etats-Unis et de Grande-Bretagne. Il sera vendu aussi aux parents et aux établissements scolaires du monde entier. Pour chaque jeu vendu, un autre sera offert à une école moins favorisée.

Dans le cadre d'une première phase d'amorçage dirigée par Twinkl Educational Publishing, Erase All Kittens a recueilli un million de dollars de capital. La jeune pousse a été créée par Dee Saigal et Leonie Van Der Linde, et se focalise sur la technologie éducative avec un jeu web dans le plus pur style Mario pour les enfants de 8 à 12 ans. Ce qui rend le jeu spécial, c'est qu'il apprend aux filles à coder.Le premier jeu, gratuit, a été entre-temps joué par 160.000 enfants dans plus de cent pays. Avec les nouveaux investissements, la start-up souhaite lancer en juillet un deuxième jeu, payant celui-là.Selon l'enquête effectuée par Erase All Kittens même, la base des joueurs se compose à 55 pour cent environ de filles, dont 95 pour cent veulent en apprendre plus sur le code après avoir joué. Une fois n'est pas coutume, le nouveau jeu a été principalement développé par et pour la gent féminine, ce qui devrait aider à le rendre attrayant pour les filles. La plupart des systèmes existants utilisent des répétitions rigides pour l'apprentissage du code, selon Erase All Kittens, et répondraient mieux au mode d'apprentissage des garçons. Mais ici, il s'agit pour les joueurs d'adapter l'environnement via le code, afin de restaurer des niveaux et de sauver le plus de chatons possible.Le nouveau jeu est notamment utilisé dans des écoles des Etats-Unis et de Grande-Bretagne. Il sera vendu aussi aux parents et aux établissements scolaires du monde entier. Pour chaque jeu vendu, un autre sera offert à une école moins favorisée.