Selon Epic, Apple enfreint les lois australiennes sur la consommation en empêchant la concurrence dans son écosystème iPhone. Le géant de la technologie "impose un monopole absolu sur la distribution (des applications) et des restrictions sur les achats effectués au sein des applications".

Apple perçoit en effet une commission de 30% sur les achats effectués par l'intermédiaire de son App Store, où les utilisateurs peuvent télécharger des applications pour leur smartphone ou leur tablette. Il interdit aux développeurs d'utiliser des méthodes de paiement alternatives.

Epic Games avait lancé un procès contre Apple aux États-Unis à la mi-août, après que son jeu phare Fortnite eût été retiré de la boutique d'applications. Une manière pour la marque à la pomme de protester contre la tentative du créateur du jeu de contourner le système de paiement d'iOS, le système d'exploitation d'Apple.

Le fabricant de jeux vidéo affirme qu'il ne cherche pas à obtenir réparation en Australie ou aux États-Unis, mais qu'il "veut seulement un accès et une concurrence équitables, qui profiteront à tous les consommateurs".

Fortnite a été lancé en 2017 et compte plus de 350 millions de joueurs.

Selon Epic, Apple enfreint les lois australiennes sur la consommation en empêchant la concurrence dans son écosystème iPhone. Le géant de la technologie "impose un monopole absolu sur la distribution (des applications) et des restrictions sur les achats effectués au sein des applications".Apple perçoit en effet une commission de 30% sur les achats effectués par l'intermédiaire de son App Store, où les utilisateurs peuvent télécharger des applications pour leur smartphone ou leur tablette. Il interdit aux développeurs d'utiliser des méthodes de paiement alternatives.Epic Games avait lancé un procès contre Apple aux États-Unis à la mi-août, après que son jeu phare Fortnite eût été retiré de la boutique d'applications. Une manière pour la marque à la pomme de protester contre la tentative du créateur du jeu de contourner le système de paiement d'iOS, le système d'exploitation d'Apple.Le fabricant de jeux vidéo affirme qu'il ne cherche pas à obtenir réparation en Australie ou aux États-Unis, mais qu'il "veut seulement un accès et une concurrence équitables, qui profiteront à tous les consommateurs".Fortnite a été lancé en 2017 et compte plus de 350 millions de joueurs.