diamond:dogs occupe quatre-vingts personnes, qui vont ainsi rejoindre les 600 collaborateurs de l'Emakina Group. Gerhard Handler, CEO de l'entreprise rachetée (photo), continuera de la diriger. Avec des filiales à Vienne, Salzburg et Zurich, diamond:dogs ciblera l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse. "Gerhard et son équipe ont acquis une solide réputation en tant qu'agence numérique fiable et dynamique qui se focalise fortement sur les solutions intégrales. Le complément parfait d'Emakina", déclare Brice Le Blévennec, co-CEO de l'Emakina Group.

Pour acquérir diamond:dogs, Emakina versera 3,1 millions d'euros maximum, dont 0,8 million sont déjà payés. Suivront ensuite quatre phases de paiement annuelles, dont le montant exact dépendra à chaque fois des prestations de l'exercice écoulé et ce, jusqu'en 2018.

Emakina est l'une des principales agences numériques belges et européennes. L'entreprise est active chez nous, mais également aux Pays-Bas, en France, en Suisse et en Turquie.

diamond:dogs occupe quatre-vingts personnes, qui vont ainsi rejoindre les 600 collaborateurs de l'Emakina Group. Gerhard Handler, CEO de l'entreprise rachetée (photo), continuera de la diriger. Avec des filiales à Vienne, Salzburg et Zurich, diamond:dogs ciblera l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse. "Gerhard et son équipe ont acquis une solide réputation en tant qu'agence numérique fiable et dynamique qui se focalise fortement sur les solutions intégrales. Le complément parfait d'Emakina", déclare Brice Le Blévennec, co-CEO de l'Emakina Group.Pour acquérir diamond:dogs, Emakina versera 3,1 millions d'euros maximum, dont 0,8 million sont déjà payés. Suivront ensuite quatre phases de paiement annuelles, dont le montant exact dépendra à chaque fois des prestations de l'exercice écoulé et ce, jusqu'en 2018.Emakina est l'une des principales agences numériques belges et européennes. L'entreprise est active chez nous, mais également aux Pays-Bas, en France, en Suisse et en Turquie.