Haven a été développée par le Guardian Project et par la Freedom of the Press Foundation, dont Edward Snowden est le président. L'objectif est que l'appli soit installée sur un téléphone auxiliaire de quelqu'un, lequel est alors déposé à l'endroit à surveiller. Grâce à l'appareil photo, au micro, au capteur de luminosité et à l'accéléromètre, les mouvements suspects sont enregistrés et transférés.

Snowden est conscient que cela n'empêchera rien ni personne, mais il considère quand même l'appli comme une difficulté supplémentaire à surmonter pour les intrus: "Ceux-ci devront toujours davantage tenir compte que tout smartphone peut être un témoin

L'appli mise nettement sur la confidentialité. C'est ainsi que toutes les images et tous les enregistrements sonores sont transférés de manière cryptée via l'appli Signal, via une connexion Tor ou par SMS (si le wifi n'est pas disponible). Pour limiter les faux positifs, l'utilisateur peut lui-même décider sur quelle base les enregistrements suspects doivent être transmis. Haven est aussi open source: tout un chacun peut vérifier dans le code s'il n'y a pas de porte dérobée. L'appli, encore en phase bêta, peut être téléchargée gratuitement sur tout smartphone faisant tourner Android 4.1 (ou supérieur).