La nouvelle offre mobile consiste en un abonnement très modulaire. Pour quatre euros par mois, le client disposera de 250 minutes d'appels ou de SMS. Pour huit euros par mois, ce sera illimité. L'offre data est comparable: 4 euros pour un giga-octet, 12 euros pour cinq giga-octets ou 20 euros pour dix giga-octets par mois. Il s'agit là d'une offre plus économique ou à tout le moins aussi intéressante que celles des principaux opérateurs GSM.

Les données sans limite ne sont pas prévues, et c'est un choix bien conscient. "Notre nouvelle offre mobile cible la plus grande partie du marché avec une consommation de données oscillant entre 2 Go et 10 Go par mois, sachant que la consommation moyenne en Belgique est de 2 Go environ", déclare Tomas Cautereels, business developer mobile chez edpnet. "Nous ne pensons donc pas qu'un pack data illimité soit quelque chose que les gens attendent avec impatience. L'option 'données illimitées' sera sans doute proposée dans le futur, dès que la demande sera suffisante."

Il nous faut faire remarquer ici que les abonnements illimités chez les opérateurs ne sont pas tout à fait sans limite. En général, il s'agit de ce qu'on appelle une 'fair use policy' (politique d'usage loyal ou raisonnable) qui, en fonction de l'opérateur, atteint 20-25 giga-octets, après quoi l'utilisateur retombe à une vitesse limitée.

Via Orange

edpnet dispose depuis assez longtemps déjà d'une offre mobile via Proximus. Désormais, elle passera par Orange avec le nouvel abonnement. Cela est dû au rachat de Galaxy Mobile, un acteur modeste qu'edpnet a repris au début de cette année. "L'entreprise avait conclu un très bon contrat MVNO avec Orange, et nous allons donc continuer de bénéficier de ces conditions favorables", explique le Chief Operations Officer Joachim Slabbaert.