Alter Way se focalise sur l'open source et a eu ces six dernières années Econocom comme actionnaire majoritaire. A présent, Econocom annonce qu'elle va combiner les capacités open source de sa filiale avec Smile Group et ce, pour un montant non cité.

Jean-Louis Bouchard (Econocom): 'Après six années fructueuses au sein de notre groupe, je suis ravi d'annoncer la fusion d'Alter Way avec Smile, ce qui constitue pour nous une nouvelle façon de collaborer. Le modèle Econocom d'entreprises satellites a de nouveau démontré sa valeur en permettant à ce type de firme transfrontalière de se développer avec le soutien de notre groupe.'

180 collaborateurs

Alter Way se concentre sur la consultance et les services gérés en open source. L'entreprise a été créée par Véronique Torner et Philippe Motargès et occupe 180 personnes en France. Elle possède notamment Bic, BNP Paribas, Edenred, Engie et le gestionnaire routier APRR comme clients.

De son côté, Smile est surtout active en France, mais aussi dans sept autres pays, dont la Belgique (Audenarde), le Luxembourg et les Pays-Bas (Utrecht). L'entreprise occupe 1.700 personnes. A l'initiative de celle-ci, on trouve Keensight Capital, qui apporte aussi son support au présent rachat.

Alter Way se focalise sur l'open source et a eu ces six dernières années Econocom comme actionnaire majoritaire. A présent, Econocom annonce qu'elle va combiner les capacités open source de sa filiale avec Smile Group et ce, pour un montant non cité.Jean-Louis Bouchard (Econocom): 'Après six années fructueuses au sein de notre groupe, je suis ravi d'annoncer la fusion d'Alter Way avec Smile, ce qui constitue pour nous une nouvelle façon de collaborer. Le modèle Econocom d'entreprises satellites a de nouveau démontré sa valeur en permettant à ce type de firme transfrontalière de se développer avec le soutien de notre groupe.'Alter Way se concentre sur la consultance et les services gérés en open source. L'entreprise a été créée par Véronique Torner et Philippe Motargès et occupe 180 personnes en France. Elle possède notamment Bic, BNP Paribas, Edenred, Engie et le gestionnaire routier APRR comme clients. De son côté, Smile est surtout active en France, mais aussi dans sept autres pays, dont la Belgique (Audenarde), le Luxembourg et les Pays-Bas (Utrecht). L'entreprise occupe 1.700 personnes. A l'initiative de celle-ci, on trouve Keensight Capital, qui apporte aussi son support au présent rachat.