Direct est établie à Renaix (Ronse) et enregistre un chiffre d'affaires annuel de 3,7 millions d'euros. L'entreprise est entre autres spécialisée en Azure et collabore notamment avec Cisco, Barracuda, Veeam, Citrix et HPE. Easi rachète 75 pour cent des actions de Direct et a l'ambition de s'emparer complètement de cette dernière à terme.

Grâce à ce rachat, Easi disposera d'une plus grande expertise dans les domaines d'Azure et des services gérés, sans compter qu'elle renforcera sa position en Flandre. De son côté, Direct aura accès à l'expertise d'Easi.

Autonome deux années encore

En attendant, Direct continuera d'opérer deux années encore sous son propre pavillon et avec sa direction actuelle, dont le CEO Koen Lepez. Voilà qui devrait permettre à l'entreprise de poursuivre son trajet de croissance sans immixtion. Tout comme chez Easi, les employés de Direct sont aussi partiellement coactionnaires.

'Nous croyons que notre modèle d'actionnariat explique en partie notre succès', affirme Thomas Van Eeckhout, CEO d'Easi. 'Le fait que Direct, tout comme Easi disposent d'un modèle d'actionnariat similaire, démontre une très forte correspondance entre nos firmes et ce, tant sur le plan de la culture d'entreprise que sur celui du service à la clientèle.'

Direct est établie à Renaix (Ronse) et enregistre un chiffre d'affaires annuel de 3,7 millions d'euros. L'entreprise est entre autres spécialisée en Azure et collabore notamment avec Cisco, Barracuda, Veeam, Citrix et HPE. Easi rachète 75 pour cent des actions de Direct et a l'ambition de s'emparer complètement de cette dernière à terme.Grâce à ce rachat, Easi disposera d'une plus grande expertise dans les domaines d'Azure et des services gérés, sans compter qu'elle renforcera sa position en Flandre. De son côté, Direct aura accès à l'expertise d'Easi.En attendant, Direct continuera d'opérer deux années encore sous son propre pavillon et avec sa direction actuelle, dont le CEO Koen Lepez. Voilà qui devrait permettre à l'entreprise de poursuivre son trajet de croissance sans immixtion. Tout comme chez Easi, les employés de Direct sont aussi partiellement coactionnaires.'Nous croyons que notre modèle d'actionnariat explique en partie notre succès', affirme Thomas Van Eeckhout, CEO d'Easi. 'Le fait que Direct, tout comme Easi disposent d'un modèle d'actionnariat similaire, démontre une très forte correspondance entre nos firmes et ce, tant sur le plan de la culture d'entreprise que sur celui du service à la clientèle.'