Il s'agit de Cabovisao, le deuxième plus important acteur du câble portugais, et d'Oni Telecom, qui se concentre surtout sur le marché professionnel au Portugal. L'on ne sait ni combien Fortino va investir, ni le nombre d'actions qu'il recevra en échange. C'est en tout cas le deuxième accord conclu en peu de temps après être entré aussi, fin de l'année dernière, dans le capital de Melita, une entreprise du câble maltaise.

Le fonds Fortino a été créé en 2013 par Duco Sickinghe, jusqu'à un an auparavant CEO chez Telenet, et par Renaat Berckmoes, qui fut pendant des années CFO de la même entreprise. De Tijd indique aussi qu'entre-temps, davantage d'ex-collaborateurs de Telenet ont investi dans le fonds: l'ex-président Frank Donck et l'ex-administrateur Michel Delloye. Mark Leysen et Erwin De Keyser, ainsi qu'un membre de la famille Van Campenhout ont également rejoint Fortino.

Le fait que Fortino pénètre sur le marché du câble, n'est pas vraiment une surprise au vu de la connaissance et de l'expérience de ses membres et ce, même si Berckmoes avait en 2013 encore déclaré à Data News que le fonds se focaliserait sur la technologie, mais n'aboutirait "très probablement pas" dans le secteur télécom. Ce plan semble à présent quelque peu modifié.