Donald Trump estime avoir été éjecté de Twitter sous la pression de ses rivaux politiques au Congrès. Le magnat de l'immobilier n'est pas parvenu à rempiler à la présidence de son pays lors des élections de novembre dernier.

Plus de 88 millions de personnes le suivaient sur Twitter, mais il a été bouté hors de la plate-forme le 8 janvier. Deux jours plus tôt, ses partisans avaient effectué un raid meurtrier au Capitole à Washington afin d'essayer d'empêcher les parlementaires de valider la victoire électorale du Démocrate Joe Biden. Trump avait affirmé à plusieurs reprises sur Twitter et d'autres médias que l'issue des votes était truquée.

Donald Trump estime avoir été éjecté de Twitter sous la pression de ses rivaux politiques au Congrès. Le magnat de l'immobilier n'est pas parvenu à rempiler à la présidence de son pays lors des élections de novembre dernier.Plus de 88 millions de personnes le suivaient sur Twitter, mais il a été bouté hors de la plate-forme le 8 janvier. Deux jours plus tôt, ses partisans avaient effectué un raid meurtrier au Capitole à Washington afin d'essayer d'empêcher les parlementaires de valider la victoire électorale du Démocrate Joe Biden. Trump avait affirmé à plusieurs reprises sur Twitter et d'autres médias que l'issue des votes était truquée.