Selon Doccle, il arrive trop souvent que les choses se passent mal lors de l'envoi d'un courrier recommandé papier. "Les lettres perdent leur valeur juridique si elles sont remises à la mauvaise personne ou à la mauvaise adresse. Souvent, les gens ne sont tout simplement pas chez eux lorsqu'ils doivent signer", expliquent les représentants de la plateforme. Les chiffres du Service de médiation pour le secteur postal montrent que pas moins d'une plainte sur trois dans notre pays concerne les envois recommandés.

Certifié eIDAS

"Une solution fiable est indispensable. Surtout lorsqu'il s'agit de documents juridiques et contractuels importants", déclare Bram Lerouge, directeur général de Doccle. "En partenariat avec Connect Solutions, nous proposons donc désormais un service certifié eIDAS, qui confère à l'envoi recommandé numérique via Doccle la même valeur juridique que l'envoi recommandé papier." Selon Bram Lerouge, "plusieurs partenaires de premier plan" du secteur bancaire, des compagnies des eaux et des pouvoirs publics sont déjà prêts à utiliser les envois recommandés numériques.

La plateforme d'administration précise que la solution est sécurisée de façon optimale contre les fraudeurs. Par exemple, Doccle garantit que l'envoi numérique est exclusivement remis au destinataire, grâce à l'identification nécessaire via une carte d'identité électronique ou Itsme. "Il est donc impossible de gribouiller en vitesse une signature pour votre colocataire ou votre partenaire."

Pour terminer, les entreprises ont la possibilité de mandater précisément certains collaborateurs pour recevoir les envois.

Selon Doccle, il arrive trop souvent que les choses se passent mal lors de l'envoi d'un courrier recommandé papier. "Les lettres perdent leur valeur juridique si elles sont remises à la mauvaise personne ou à la mauvaise adresse. Souvent, les gens ne sont tout simplement pas chez eux lorsqu'ils doivent signer", expliquent les représentants de la plateforme. Les chiffres du Service de médiation pour le secteur postal montrent que pas moins d'une plainte sur trois dans notre pays concerne les envois recommandés."Une solution fiable est indispensable. Surtout lorsqu'il s'agit de documents juridiques et contractuels importants", déclare Bram Lerouge, directeur général de Doccle. "En partenariat avec Connect Solutions, nous proposons donc désormais un service certifié eIDAS, qui confère à l'envoi recommandé numérique via Doccle la même valeur juridique que l'envoi recommandé papier." Selon Bram Lerouge, "plusieurs partenaires de premier plan" du secteur bancaire, des compagnies des eaux et des pouvoirs publics sont déjà prêts à utiliser les envois recommandés numériques.La plateforme d'administration précise que la solution est sécurisée de façon optimale contre les fraudeurs. Par exemple, Doccle garantit que l'envoi numérique est exclusivement remis au destinataire, grâce à l'identification nécessaire via une carte d'identité électronique ou Itsme. "Il est donc impossible de gribouiller en vitesse une signature pour votre colocataire ou votre partenaire."Pour terminer, les entreprises ont la possibilité de mandater précisément certains collaborateurs pour recevoir les envois.