Les noms, adresses, lieux d'habitation, dates de naissance, adresses e-mail et mots de passe de toute une série de comptes auraient été dérobés, selon la Nederlandse Vereniging van scholen in het voortgezet onderwijs (VO Raad) vendredi dernier.

L'on ne connaît pas encore très clairement les conséquences du piratage. Les écoles et élèves ont été prévenus, et les distributeurs des systèmes d'enseignement numériques concernés ont signalé l'intrusion à la police néerlandaise et à l'Autoriteit Persoonsgegevens. La brèche a été entre-temps colmatée, et les mots de passe ont été rendus inutilisables par précaution.

"La Stichting Eduroute a été la victime d'une attaque ciblée de la part de personnes mal intentionnées qui cherchaient à mettre la main sur des données personnelles", affirme l'organisation à l'initiative du portail permettant aux élèves d'accéder au matériel didactique numérique. "Il est possible qu'elles aient ainsi dérobé les données de nombreux élèves du Voortgezet Onderwijs et du Middelbaar Beroepsonderwijs.''

Mots de passe

Iddink, l'un des fournisseurs de matériel didactique utilisant Eduroute, garantit à ses clients que "suite à un examen approfondi, il n'y a pour l'instant aucun signe donnant à penser que les données en question soient réellement diffusées". Les utilisateurs sont invités à changer préventivement de mot de passe.

L'association des écoles de l'enseignement primaire néerlandais, le PO Raad, annonce pour sa part que le système utilisé par les écoliers du cycle primaire n'est pas concerné par le piratage. (ANP/PVL)

Les noms, adresses, lieux d'habitation, dates de naissance, adresses e-mail et mots de passe de toute une série de comptes auraient été dérobés, selon la Nederlandse Vereniging van scholen in het voortgezet onderwijs (VO Raad) vendredi dernier.L'on ne connaît pas encore très clairement les conséquences du piratage. Les écoles et élèves ont été prévenus, et les distributeurs des systèmes d'enseignement numériques concernés ont signalé l'intrusion à la police néerlandaise et à l'Autoriteit Persoonsgegevens. La brèche a été entre-temps colmatée, et les mots de passe ont été rendus inutilisables par précaution."La Stichting Eduroute a été la victime d'une attaque ciblée de la part de personnes mal intentionnées qui cherchaient à mettre la main sur des données personnelles", affirme l'organisation à l'initiative du portail permettant aux élèves d'accéder au matériel didactique numérique. "Il est possible qu'elles aient ainsi dérobé les données de nombreux élèves du Voortgezet Onderwijs et du Middelbaar Beroepsonderwijs.''Mots de passeIddink, l'un des fournisseurs de matériel didactique utilisant Eduroute, garantit à ses clients que "suite à un examen approfondi, il n'y a pour l'instant aucun signe donnant à penser que les données en question soient réellement diffusées". Les utilisateurs sont invités à changer préventivement de mot de passe.L'association des écoles de l'enseignement primaire néerlandais, le PO Raad, annonce pour sa part que le système utilisé par les écoliers du cycle primaire n'est pas concerné par le piratage. (ANP/PVL)