Les raisons de cette décision sont évidentes: d'une part, le nombre de communications au départ de ces cabines téléphoniques ne fait que régresser. Et d'autre part, il y a le vandalisme toujours plus important, ce qui accroît encore les coûts.

La Tchéquie compte encore quelque 1.150 cabines téléphoniques, surtout dans les petites communes de moins de 200 habitants, où elles assurent une sorte de service minimum. Au changement de siècle, elles étaient encore 30.000. En Belgique, le téléphone de la dernière cabine publique a été définitivement raccroché en 2015.

Les raisons de cette décision sont évidentes: d'une part, le nombre de communications au départ de ces cabines téléphoniques ne fait que régresser. Et d'autre part, il y a le vandalisme toujours plus important, ce qui accroît encore les coûts.La Tchéquie compte encore quelque 1.150 cabines téléphoniques, surtout dans les petites communes de moins de 200 habitants, où elles assurent une sorte de service minimum. Au changement de siècle, elles étaient encore 30.000. En Belgique, le téléphone de la dernière cabine publique a été définitivement raccroché en 2015.